Aller au contenu

ROS05 Rosaire de Mère Marie pour l’amour inconditionnel

Note : Avant de donner ce rosaire, vous pouvez lire les enseignements de la Présence de l’Amour inconditionnel et de Mère Marie.

Au nom de l’amour inconditionnel du Père, du Fils, du Saint-Esprit et de Mère Miracle. Amen.
(Insérer votre prière personnelle ici)

Prière du Notre Père
Notre Dieu Père-Mère présent dans toute vie, nous honorons ta Présence JE SUIS en nous.
Nous acceptons que ton royaume se manifeste sur Terre à travers nous.
Nous acceptons notre responsabilité de manifester ta Volonté sur Terre comme elle se manifeste au ciel.
Nous acceptons que Tu nous donnes chaque jour l’opportunité d’être tout ce que Tu es.
Nous reconnaissons que Tu nous pardonnes nos imperfections comme nous nous pardonnons mutuellement.
Nous soumettons notre volonté à ta Volonté supérieure qui est en nous.
Nous acceptons la vérité que l’univers nous renvoie ce que nous émettons.
Nous assumons la responsabilité de nos vies et de notre planète.
Nous nous élevons au-dessus des tentations du moi inférieur afin que Tu puisses nous délivrer de toutes les énergies imparfaites.
Nous affirmons que ton royaume, ton pouvoir et ta gloire se manifestent sur Terre, maintenant et pour toujours. Amen.

Mère Marie, aide-moi à surmonter toutes les limites.
Ô Mère Marie, j’affirme que je veux sérieusement remporter ma victoire et mon ascension dans la lumière, et je me rends compte que, pour remporter ma victoire, je dois suivre l’appel de Jésus-Christ. Par conséquent, je suis prêt à perdre ma vie, c’est-à-dire mon sentiment d’identité mortel, pour trouver la vie immortelle de la conscience christique.
Aide-moi à me reconnecter et à me réaligner avec la Présence de l’Amour inconditionnel qui est la force fondamentale derrière toute création, et qui pousse Dieu à devenir plus !
Aide-moi à surmonter toutes les limitations et toutes les imperfections de ce monde et à m’élever au-dessus du sentiment d’identité limité et imparfait comme un être humain mortel et un pécheur condamné à être séparé de mon Dieu pour toujours.
Aide-moi à ne jamais me permettre de rester immobile, de me laisser piéger ni de m’attacher à un sentiment d’identité limité et à un sens limité de la vie.

I – Je reconnais la Présence de l’Amour inconditionnel
1. Je reconnais la Présence de l’Amour inconditionnel qui dit : « Je serai ce que je serai, car je suis la force imparable et inextinguible qui dépasse toute force existante dans cet univers. Je suis même au-delà de toute force créée par Dieu parce que je suis véritablement la force qui a inspiré Dieu à créer l’univers et les forces qui s’y trouvent. »

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

2. Je reconnais la Présence de l’Amour inconditionnel qui dit : « Je suis au-delà de la force, car je suis une Présence, un Être, et pourtant je suis le mouvement, le flux, la transcendance éternelle et perpétuelle. Et donc je serai ce que je serai à tout moment, et à tout moment je serai plus que ce que j’étais l’instant d’avant. »

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

3. Je reconnais la Présence de l’Amour inconditionnel qui dit : « Je suis vraiment le flux imparable de lumière qui s’exprime sans jamais se laisser piéger dans une expression particulière. Je suis la Présence imparable et inextinguible de l’Amour inconditionnel, et je suis dans tout ce qui a jamais été créé par Dieu. »

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

4. Je reconnais la Présence de l’Amour inconditionnel qui dit : « Je suis au-delà de tout ce qui a été créé par Dieu parce que je suis l’Être, la substance à partir de laquelle Dieu a créé tout ce qui a été créé. Sans moi, rien de ce qui a été fait n’a été fait. Je suis un amour inconditionnel et aucune condition ne peut arrêter la transcendance de soi en moi. »

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

5. Je reconnais que je dois mon existence à la Présence de l’Amour inconditionnel. Je reconnais que Dieu m’a créé pour être cocréateur avec lui.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

6. Je reconnais que Dieu m’a donné l’imagination et le libre arbitre, ce qui me permet de créer n’importe quelle forme que je désire. Pourtant, je ne peux rien créer à partir de moi-même parce que tout est créé à partir de la Présence de l’Amour inconditionnel.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

7. Je reconnais que Dieu me permet de créer n’importe quelle forme que je désire, que je peux imaginer et que je choisis. Pourtant, précisément parce que l’amour de Dieu est inconditionnel, Dieu ne permettra pas que je sois piégé dans une forme que j’ai créée, ou que d’autres ont créée, et que j’en suis venu à accepter comme permanente ou même comme ma véritable identité.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

8. Je reconnais que la Présence de l’Amour inconditionnel ne permettra à aucune partie de la création de Dieu de rester immobile indéfiniment ou de devenir définitivement piégée sous quelque forme que ce soit.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

9. Je reconnais que la vie désire que chaque partie de la vie grandisse pour devenir la plénitude de la vie, pour devenir tout ce qu’est la vie, pour devenir tout ce que Dieu est. Et puis, à partir de là, la vie devient encore plus et crée des mondes et des mondes dans un cycle qui ne se termine jamais parce que la vie est vraiment au-delà du temps et même au-delà de l’éternité. L’amour inconditionnel est infini et même au-delà de l’infini parce qu’il est la volonté d’être plus. Dieu est cette volonté d’être plus, sinon Il n’aurait rien créé.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

Mère Marie, j’abandonne tout anti-amour.
Ô Mère Marie, je suis prêt à laisser la force imparable, l’amour inconditionnel, de Dieu qui pousse toute vie à devenir plus, consumer mon sentiment limité d’identité et démolir la tour de Babel qui est devenue un mur de prison autour de mon âme.
J’accepte que Dieu m’aime d’un amour qui consume tout anti-amour. Par la présente, j’abandonne tous mes attachements à une image de soi limitée et imparfaite, qui est l’essence de l’anti-amour dans mon être. J’accepte d’être vraiment un fils/une fille du Dieu et d’avoir le potentiel de devenir tout ce que Dieu est.
J’accepte que Dieu m’ait créé comme une extension de Lui-même pour aller dans le monde de la forme et pour aider chaque être à prendre conscience du fait qu’il est créé par Dieu et qu’il a le potentiel de s’autotranscender et devenir tout ce que Dieu est.
Parce que j’ai été créé avec un potentiel divin et que je me suis porté volontaire pour descendre sur la planète Terre pour cette mission éternelle, j’accepte que je ne puisse pas me permettre de rester immobile dans un sentiment d’identité construit à partir des images et des croyances imparfaites trouvées dans ce monde.
Par conséquent, je laisse derrière moi les mensonges du Serpent qui a délibérément choisi de se rebeller contre le plan de Dieu pour ce magnifique univers. Au lieu de cela, je m’aligne sur le dessein éternel de Dieu de créer un univers d’une beauté illimitée grâce à une transcendance de soi constante.

II – Je reconnais ma source divine
1. Je reconnais que, si l’Être pur de Dieu n’avait pas la volonté d’être plus, il n’y aurait pas eu de créateur individualisé qui aurait pu créer l’univers dans lequel je vis. Je n’aurais même pas existé en tant que cocréateur avec Dieu si le Créateur ne désirait pas être plus.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

2. Je reconnais que, précisément parce que je suis né de la volonté d’être plus, je ne peux pas rester immobile dans mon état de conscience actuel, dans mon sentiment d’identité actuel.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

3. Je reconnais que, même si je créais un sentiment d’identité parfait, je ne pourrais pas rester immobile dans cette identité, car même ce qui est parfait peut devenir un piège si je m’y attache et pense que c’est mon identité permanente.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

4. Je reconnais que mon identité permanente est que je suis une individualisation de l’Être pur de Dieu et, en tant que tel, je ne peux pas me permettre d’être piégé dans quoi que ce soit que j’ai créé.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

5. Je reconnais que l’Être pur de Dieu est plus que toute forme et plus que tout ce qui a été créé. L’Être pur de Dieu ne s’arrête pas mais s’étend et grandit constamment, même au-delà de toutes les frontières, même au-delà de toutes les limites que pourrait imaginer tout être qui n’a pas encore atteint la plénitude de la conscience de Dieu.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

6. Je reconnais que Dieu est au-delà de toutes limitations et que, dans l’Être pur de Dieu, il n’y a pas de séparation, il n’y a que l’unité. Et dans cette unité se trouve l’unité vivante qui est toujours en mouvement et autotranscendante, une unité qui palpite, s’élève et s’étend et devient plus d’elle-même à chaque instant et pour toute l’éternité.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

7. Je reconnais que la Présence de l’Amour inconditionnel est la première progéniture de l’imagination illimitée de l’Être pur de Dieu, et par conséquent elle me donne la volonté d’être plus, de toujours me transcender et de devenir plus que ce que je suis en ce moment même.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

8. Je reconnais que la Présence de l’Amour inconditionnel est la force qui pousse toute vie à se transcender et à devenir plus. C’est donc la force qui brisera tous les murs de prison autour de mon imagination et de mon sentiment d’identité.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

9. Je reconnais que la Présence de l’Amour inconditionnel me permettra de créer n’importe quelle identité que je désire, mais elle ne me permettra pas de devenir piégé dans ce sentiment d’identité ou de m’y accrocher indéfiniment.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

Mère Marie, aide-moi à me souvenir de mon premier amour.
Ô Mère Marie, aide-moi à me rappeler qu’avant que ma Présence JE SUIS ne vienne dans ce monde, j’ai fait le choix de venir ici.
Aide-moi à me souvenir du moment où ma Présence JE SUIS se tenait devant Dieu, alors que Dieu lançait un appel à ceux qui étaient prêts à descendre dans la dernière création de Dieu, l’univers matériel lui-même, et à l’aider à devenir un univers conscient de soi qui pourrait déclencher la spirale de transcendance de soi menant à la pleine conscience de Dieu.
Aide-moi à me rappeler comment je me tenais là dans cette salle centrale devant le trône de Dieu et regardais l’immensité de ce bel univers avec ses multitudes de galaxies, de systèmes solaires et de planètes.
Aide-moi à me rappeler que j’ai vu clairement comme le jour le fait que quelqu’un devait descendre dans cet univers pour démarrer la spirale ascendante de la conscience de soi, qui conduirait l’univers entier à devenir conscient de soi comme Dieu.
Aide-moi à me rappeler comment ma Présence JE SUIS a regardé ce vaste univers et a ressenti l’amour inconditionnel de Dieu et la volonté de transcendance de soi jaillir du centre même de mon être.
Aide-moi à me rappeler comment j’ai regardé Dieu et dit : « Me voici Seigneur, envoie-moi ! J’irai apporter ton amour inconditionnel à cet univers jusqu’à ce que tout devienne une expression de cet amour inconditionnel. »

III – J’accepte le besoin de me transcender
1. Parce que je suis créé pour être plus, j’accepte d’être une progéniture de Dieu qui aspire à être plus de Lui-même, et, en tant que tel, je dois devenir plus afin de suivre le rythme, la volonté créative et toujours palpitante de Dieu pour la transcendance de soi.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

2. Si je m’accroche à une image et une identité que j’ai créées, j’accepte que la Présence de l’Amour inconditionnel vienne à moi pour me rappeler doucement que j’ai besoin de me transcender, d’avancer et de devenir davantage ce que je suis.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

3. Si je résiste à la Présence de l’Amour inconditionnel, j’accepte que sa voix devienne de plus en plus forte jusqu’à ce que je doive utiliser la force pour l’ignorer.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

4. Si j’ignore la Présence de l’Amour inconditionnel et ferme mon esprit et mon cœur à sa voix qui m’appelle à devenir plus, j’accepte que son amour continue alors à augmenter la pression jusqu’à ce que celle-ci devienne si grande que l’identité limitée que j’ai créée dans ce monde de la forme soit détruite par la force imparable de l’Amour inconditionnel qui est la force de Dieu Lui-même pour devenir plus dans un cycle sans fin de transcendance de soi.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

5. J’accepte que la Présence de l’Amour inconditionnel soit la progéniture de Dieu. C’est le premier-né de l’Être pur de Dieu qui EST avant d’être le créateur de cet univers.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

6. J’accepte d’être la progéniture de Dieu et que Dieu soit plus que moi. Pourtant, parce que je suis le fruit du désir de Dieu d’être plus, moi aussi je suis plus. Et ainsi, je suis le plus qui désire être toujours plus, comme la danse du cosmos toujours en mouvement qui donne naissance à des univers et des mondes selon un dessin qui est au-delà de la compréhension mortelle.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

7. J’accepte que la Présence de l’Amour inconditionnel échappe à ma compréhension tant que je m’identifie à ma forme limitée actuelle au lieu de m’identifier à l’Être pur de Dieu dont je suis issu.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

8. J’accepte qu’il soit temps d’avancer, de se transcender et d’aller au-delà des limites actuelles que je constate par moi-même. Et ce faisant, j’aiderai la planète Terre entière à transcender les limitations qui résultent du sentiment d’identité limité des habitants de cette planète.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

9. J’accepte que les êtres humains se soient accrochés pendant trop longtemps à leurs images et structures imparfaites et à leur désir de contrôle et de pouvoir ultimes sur cette planète. Ils ont construit des tours de Babel, et la force imparable de Dieu fera s’effondrer ces tours sauf si les êtres humains ne se reconnectent à nouveau au désir de Dieu d’être plus et abandonnent leur sentiment limité d’identité et leur désir de contrôle.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

Mère Marie, aide-moi à assumer l’entière responsabilité de ma vie.
Ô Mère Marie, aide-moi à comprendre que toutes mes souffrances, mes douleurs et mes limites sont dues au fait que j’ai oublié mon premier amour, l’amour originel de ma Présence JE SUIS d’où mon âme est née.
Aide-moi à comprendre que mon âme est née de l’amour inconditionnel de ma Présence JE SUIS qui a donné à ma Présence la volonté de devenir plus qu’elle n’est, plus que je ne suis. Comme suite à cette volonté de devenir plus, j’ai créé mon âme et je suis descendu dans l’univers matériel jusqu’à la planète Terre. Je suis venu ici pour aider la Terre à s’élever et pour qu’elle devienne l’étoile de la Liberté, un soleil à part entière qui rayonnera de lumière sur une galaxie entière.
Aide-moi à comprendre qu’au cours de nombreuses vies, dans les énergies denses de cette planète, j’ai oublié le désir originel et l’amour originel de ma Présence, et j’ai progressivement accepté un sentiment limité d’identité en tant qu’être humain mortel piégé sur cette planète.
Aide-moi à comprendre qu’il y a une continuité dans ce que je suis en tant qu’être conscient de soi qui fait partie du grand plan de mon Dieu.

IV – J’affirme mon allégeance à la Présence de l’Amour inconditionnel
1. J’affirme que la force de l’Amour inconditionnel a atteint une masse critique, et, si les humains n’embrassent pas cette force et ne fluent pas avec elle, s’ils n’abandonnent pas leurs attachements à leurs images imparfaites ni ne réaffirment leur volonté de devenir plus, l’Amour inconditionnel fera alors véritablement exploser leurs images, leurs civilisations, leurs tours de Babel et les structures qu’ils ont créées dans une tentative de contrôler cette force vitale et de l’arrêter.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

2. J’affirme qu’aucune force créée par un créateur individuel sur la planète Terre ou dans l’univers ne peut arrêter la Présence de l’Amour inconditionnel parce que cette Présence est au-delà de tout ce qui a été créé par n’importe quel créateur.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

3. J’affirme que je vais écouter le son silencieux de la cloche de Dieu qui appelle tous ses fils et toutes ses filles à abandonner leurs filets d’attachements aux choses de ce monde et à abattre les murs de leur conscience qui les retiennent dans un sentiment d’identité limité.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

4. J’affirme que je vais écouter le son de la dernière trompette m’appelant à monter plus haut et à me reconnecter avec mon Dieu, avec ma Présence JE SUIS et avec la volonté de devenir plus de ce que je suis en Dieu.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

5. J’affirme que je vais abandonner les chaînes de la mort et de l’imperfection que j’ai autorisées à entrer dans l’espace sacré de mon identité et dans le saint des saints de mon âme jusqu’à ce que ces images imparfaites deviennent l’abomination de la désolation.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

6. J’affirme que, dans la chambre secrète de mon cœur, il n’y a que la pure identité de ma flamme divine – ma Présence JE SUIS – qui est plus que toute forme dans le monde matériel et qui ne peut donc jamais être confinée à aucune forme ni attachée à tout sentiment d’identité. Ma Présence JE SUIS a été créée à partir de la volonté de devenir plus et elle est donc toujours engagée à devenir plus de Dieu.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

7. J’affirme que je vais entendre et suivre l’appel à monter plus haut et à être qui je suis. Et c’est pourquoi je dis : « Je vais me reconnecter à mon premier amour, qui est l’amour le plus élevé pour ma Présence JE SUIS, l’amour pour le Créateur qui m’a créé et même l’amour pour le pur Être de Dieu qui est au-delà de toute forme créée par mon Créateur. »

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

8. J’affirme que je vais suivre l’appel à me reconnecter à la Présence de l’Amour inconditionnel, à atteindre cette Présence, à ouvrir mon cœur et mon esprit à l’Amour inconditionnel et à lui permettre, volontairement et consciemment, de consumer tous les blocages et imperfections de ma conscience avec la douceur de l’amour.

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

9. J’affirme que je vais abandonner tout sentiment d’identité imparfait pour accepter une identité supérieure en Dieu. Je vais suivre la Présence de Dieu dans l’amour inconditionnel et la joie infinie de Dieu qui dit : « Je serai ce que je serai parce que je suis plus pour toujours ! »

Ô Mère Marie, libère-nous des pensées
Et des sentiments moindres que la paix.
Nous abandonnons tous les vieux modèles
Pour laisser derrière nous le moule mortel.

Ô Fleuve de Vie, flux éternel,
Nous voulons grandir avec toi.
En nous transcendant pour être plus,
Nous éprouvons la joie de vivre.

Mère Marie, aide-moi à découvrir qu’il y a plus dans la vie.
Ô Mère Marie, aide-moi à découvrir qu’il y a plus dans la vie que ce que j’expérimente en ce moment, que ce que disent les religions, les établissements d’enseignement et les gouvernements de ce monde.
Aide-moi à découvrir qu’il y a tellement plus dans la vie et plus pour moi, et qu’en me reconnectant à ce plus, à cette flamme de Dieu, à cette pulsion en moi de transcendance de soi qui est la force motrice derrière la création de Dieu, je peux surmonter toutes mes limites.
Je peux me débarrasser des chaînes de la douleur et de la souffrance qui imprègnent ce monde. Je peux même me débarrasser des chaînes de la mort en tant que dernier ennemi et remporter ma victoire éternelle en tant qu’être ascensionné.
Je peux me débarrasser des chaînes d’un sentiment d’identité limité, et je peux manifester la conscience du Christ ici même sur la planète Terre alors que je suis encore dans un corps physique.
Ainsi, je peux aider à élever la planète entière et je peux devenir comme Jésus qui a dit : « Si je suis élevé, j’attirerai tous les hommes à moi. » Et moi aussi, je peux devenir un être christique marchant sur Terre, et je peux attirer tous les humains à moi et au Dieu en moi qui est vraiment le plus, le désir de devenir plus, l’amour inconditionnel d’une transcendance de soi constante et éternelle.
Ô Mère Marie, je t’honore en tant que Mère de Dieu et je t’accepte comme ma sœur aînée. Je jure de regarder au-delà de mon esprit et de mes peurs et d’écouter les paroles que tu prononces dans mon cœur. Je laisse tes paroles pénétrer les coquilles de peur que j’ai construites autour de mon esprit et de mon cœur, et je t’autorise à entrer dans mon cœur.
Je t’accueille comme la douce mère qui me prendra sur tes genoux et qui me bercera, comme tu as bercé l’enfant Jésus, jusqu’à ce que mon âme soit si remplie de l’amour inconditionnel de la Mère de Dieu que j’abandonne vraiment toutes mes peurs.
J’abandonne mes peurs de donner naissance à l’enfant Christ en moi, mes peurs d’affronter l’archange Gabriel, qui vient m’annoncer que j’ai trouvé grâce auprès de Dieu et que j’ai le potentiel de donner naissance à la conscience du Christ, qui est vraiment mon plus haut potentiel sur cette Terre.
Ô Mère Marie, je fais le vœu d’accepter l’archange Gabriel lorsqu’il viendra à moi, et je ne le rejetterai pas, je ne douterai pas de lui et je ne débattrai pas avec lui. Je dirai, comme tu l’as fait : « Ô Seigneur, qu’il me soit fait selon ta volonté, car je sais maintenant que ta volonté est ma volonté et que ma volonté est ta volonté. Je sais que je suis né de l’amour inconditionnel de Dieu et du désir de Dieu d’être plus. Et par conséquent, je veux être plus, je veux être plus ici sur cette planète et ainsi amener le royaume de Dieu, qui est plus que n’importe quel royaume terrestre, à sa pleine manifestation physique sur cette planète. Et parce que je sais que l’amour inconditionnel de Dieu est le centre même de mon être, j’ai transcendé toutes les peurs d’exprimer ma christité sur cette Terre. Je suis prêt à être centré sur cet amour et à me tenir devant les humains, comme l’a fait mon frère aîné Jésus, et je suis prêt à les laisser faire ou dire ce qu’ils feront ou diront. Je suis prêt à devenir ainsi l’instrument du jugement qui appelle tous les humains à choisir aujourd’hui qui ils serviront, à s’élever plus haut et à être plus de ce qu’ils sont vraiment en Dieu. »

J’invoque la Présence de l’Amour inconditionnel pour consumer tout anti-amour dans mon être (3 fois).
J’invoque la Présence de l’Amour inconditionnel pour consumer tout anti-amour chez tous les humains (3 fois).
J’invoque la Présence de l’Amour inconditionnel pour consumer tout anti-amour sur la planète Terre (3 fois).

La Terre appartient au Seigneur et à sa plénitude (3 fois). Amen.

Au nom de l’amour inconditionnel du Père, du Fils, du Saint-Esprit et de Mère Miracle. Amen.

Sceau final :
J’accepte pleinement d’être scellé dans l’amour inconditionnel de la Mère de Dieu, qui est véritablement l’amour inconditionnel et imparable de l’Être pur de Dieu qui est au-delà de toute forme.
Au nom du Père, du Fils, de la Mère et du Saint-Esprit, c’est fait, c’est accompli. Mon cœur est scellé dans l’amour infini de Dieu, qui est l’ultime protection contre les portes de l’enfer et les forces de ce monde. Par conséquent, je demeure toujours dans cet amour et je suis cet amour dans ce monde. Amen.

Copyright © 2012 Kim Michaels
Traduit par Noël Wan